Accueil Actualité

Actualité

Nicolas BOUVIER : les routes de l'Est

"Nicolas Bouvier (1929-1998) partit en voyage avec Thierry Vernet en 1953-1954, sitôt ses derniers examens passés en Suisse. Il rend compte de cette équipée, en petite Fiat Topolino, dans L’Usage du monde, assez longtemps après son retour.

 

Après un temps d’obscurité, cette relation illustrée par les dessins de Vernet passe maintenant pour un « chef d’œuvre de la littérature de voyage », dans le monde francophone tout du moins !


Le mode de la relation – l’apparence d’un journal écrit au fil du voyage –, est en réalité une réécriture qui met en forme une certaine façon de voyager librement, en ouvrant les yeux sur un monde dont les frontières ont été réouvertes après-guerre. Il n’est cependant ni le premier ni le seul à voyager par ses propres moyens et à raconter ses expériences.

 

Il a été précédé sur ces mêmes routes en particulier par les deux Suissesses Ella Maillart et Annemarie Schwarzenbach. Son attirance pour l’Est (l’Europe Centrale des Balkans, le Moyen-Orient de Turquie, de l’Afghanistan et de l’Iran jusque vers l’Inde) est l’objet de L’Usage du monde, avant la traversée vers Ceylan, puis le Japon, qu’il racontera ailleurs. La particularité de ces voyageurs est donc multiple : l’aimantation vers l’Est, les formes du voyage indépendant, l’intérêt du récit du voyage."


Madame Odile Gannier est professeur de littérature comparée à l’Université Nice Sophia Antipolis et Directrice du Centre Transdisciplinaire d’Épistémologie de la Littérature et des arts vivants (CTEL).
 


Réservation sur le site ici :
https://reservations-maa.departement06.fr/


 

droit photo : ©ErlingMandelmann.ch