archives expos photos 2015

sarah_caron.jpgFemmes pachtounes

par Sarah Caron

du 17 mars au 20 juillet 2015

 

 

 

Sarah Caron nous emmène dans l’univers privé, et rarement photographié, des femmes pachtounes.
Photographe Reporter pour la presse française et étrangère, de nombreuses fois primée, elle parcourt le monde pour couvrir les sujets d’actualité.
En 2012, elle reçoit, pour son projet de reportage sur " Femmes pachtounes : des êtres de second rang"  le prix « Canon » de la Femme Photojournaliste 2012 décerné par l’AFJ (Association des Femmes journalistes) en partenariat avec « Le Figaro Magazine ».
Le reportage présenté au musée des Arts asiatiques est un échantillon de l’aboutissement de ce projet, admirable et courageux qu’elle a réalisé en 2013, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa au Pakistan.
C’est de cette province pakistanaise qu’est originaire Malala Yousafzai, prix Nobel de la paix 2014, à 17 ans, récompensée pour son combat pour les droits des femmes.
Car comme le souligne Sarah Caron : « Dans les zones tribales du Pakistan, bastion des talibans, les femmes pachtounes endurent de grandes souffrances sous le fait de traditions culturelles rigides et de croyances religieuses extrêmes. Pour un journaliste étranger, il est presque impossible de travailler dans ces régions à cause des restrictions officielles et de l’insécurité qui y règne».
 

 

isabelle_Garcia.jpgVoyage chez les enfants moines

par Isabelle Garcia-Chopin

du 22 juillet 2015 au 4 janvier 2016

 

Isabelle Garcia-Chopin nous emmène à la rencontre d’enfants moines vivant dans les monastères des régions himalayennes du Népal.
Photographe voyageuse et documentariste, elle axe son travail sur la découverte des cultures ancestrales.
Dans son reportage « Voyage chez les enfants moines » réalisé entre 2011 et 2014, Isabelle Garcia-Chopin place la rencontre humaine au cœur de son projet, prenant le temps de s’imprégner des cultures, des ambiances et du quotidien de ces enfants qui se destinent à une vie de prière et de méditation.
« Chaque enfant rencontré a offert un portrait brut de lui-même, une poésie simple à regarder. Telle une passeuse d’émotions, j’invite aujourd’hui le public, à découvrir mon regard émerveillé sur toute la beauté de ces rencontres. » Isabelle Garcia-Chopin.