Chine, chefs d'oeuvres du désert

dunhuang_lightwindow.jpgL'art bouddhique de Dunhuang et la route de la soie :
sauvetage d'un patrimoine

18 juin - 4 octobre 2004

L'actuelle province du Gansu représentait, dans l'Antiquité, le dernier territoire chinois de la Route de la soie allant de Dunhuang vers l'Asie centrale. Pour évoquer la richesse des échanges et des productions artistiques, Dunhuang a été retenu comme un des sites majeurs de ce prestigieux passé. La cité antique fut en effet l'un des grands centres caravaniers de la Route de la soie chinoise, avant de devenir l'un des hauts lieux du bouddhisme chinois.

 

 


L'art de Dunhuang, représenté par des pièces originales, peintures et sculptures d'une extrême rareté, prêts exceptionnels de la Chine et du musée national des Arts asiatiques-Guimet, est un témoignage des idées et des valeurs véhiculées à travers l'Asie, entre le Ve et Xe siècles. C'est également un hommage rendu au travail de sauvetage de ce patrimoine universel, mené par l'Institut de recherches de Dunhuang, à travers divers documents reproduits, filmés ou peints.

 


Retrouver le catalogue édité à l'occasion de cette exposition ici 

 
 
Retour à la rubrique des expositions temporaires passées