Bijoux et textiles

"Présentation de bijoux et textiles de la collection du musée des Arts asiatiques"

15 septembre - 3 décembre 2007

Les minorités ethniques en Asie du Sud-est et dans le sud de la Chine constituent une constellation de centaines de groupes représentant des millions d'hommes et de femmes s'exprimant dans des langues relevant de familles linguistiques différentes. Elles ont en commun la transmission de leur culture par l'art du bijou et du textile, qu'il s'agisse d'un simple motif ancestral ou de l'excellence de l'art de l'orfèvrerie. Les miao, en Chine, sont par exemple réputés pour être les maîtres de l'artisanat textile. La variété de leurs styles et l'extrême diversité des techniques qu'ils emploient sont impressionnantes.

Le domaine du textile, et en particulier le vêtement et son accessoire obligé, la parure, est lié à l'art de vivre au quotidien et à la notion de tradition et de modernité, concept développé en permanence dans le musée. En effet, la pérennité des traditions de fabrication (tissage, teinture, broderies) et la continuité des formes, des coupes, des motifs permettent d'exposer, à côté de pièces anciennes remarquables par leur finesse, des textiles et des bijoux réalisés au cours du siècle dernier.

La projection du diaporama "Birmanies" de Jean de La Tour, photographe spécialiste des Karens, révèle l'oscillation actuelle de tous ces groupes ethniques, entre le désir de calquer les modèles occidentaux ou de maintenir leur identité culturelle propre.

 
Retour à la rubrique des expositions temporaires passées