Archéologie à Angkor

angkor.jpgExposition de photographies anciennes
de la prestigieuse École française d’Extrême-Orient à Angkor

du 16 février au 16 septembre 2013
 


Du 16 février au 16 septembre 2013, le musée départemental des Arts asiatiques à Nice présente des photographies anciennes de l’École française d’Extrême-Orient à Angkor révélant le travail patient de restauration des temples par les équipes d’archéologues français et cambodgiens. Établissement de recherche et institution orientaliste des plus prestigieuses, cette école mène une action exemplaire depuis 1907 pour ressusciter le site d’Angkor, grande métropole asiatique envahie par la jungle depuis son abandon au XVIe  siècle.
 
Une cinquantaine de clichés, de 1860 à 1960, évoque les périodes emblématiques de ce site mythique, de sa découverte par les archéologues français à la fin du XIXe siècle aux étapes de sa restauration par leurs successeurs. Des photographies saisissantes illustrant les temples alors prisonniers d’une végétation luxuriante avant qu’ils ne soient mis au jour.
 
Une statue khmère inédite, Bouddha assis sur le naga, exceptionnellement prêtée par le musée Guimet et provenant du site du Bayon vient compléter cette exposition.

Un parcours pédagogique tout public permet de se familiariser avec l’histoire de l’empire Khmer au travers des grandes fondations impériales. Un documentaire (52 mn) intitulé L’aventure du Baphuon de Didier Fassio, réalisé en coopération avec l’École française d’Extrême-Orient, relate cette extraordinaire découverte.